© 2019 PANGONG PROJECT

Rechercher

L'altitude en plongée

A 3650 mètres d’altitude, la pression atmosphérique chute brutalement et notre saturation en oxygène diminue.


Un des objectifs de ce projet d’expédition était de mesurer, à notre échelle et sous un angle nouveau, l’impact de ce changement sur nos profils de plongée (temps/profondeur). Un défi de taille, car la fiabilité des ordinateurs de plongée est limitée à ces altitudes. Nous avons dû extrapoler des tables de plongée existantes et fonctionner à l’ancienne, montre au poignet !


Valider cette méthodologie devait se faire de manière progressive et sécuritaire. Le scénario d’un accident n’était pas envisageable dans cette région du monde reculée où l’accès à un hôpital et un caisson de recompression est impossible.


Nous avons collaboré avec la société Azoth Systems et effectué des mesures à l’aide de leur appareil doppler O-Dive. Nous contrôlions, en sortie de plongée, les micro-bulles résiduelles circulant dans notre sang afin de mesurer l’efficacité de nos protocoles plongée.