© 2019 PANGONG PROJECT

Rechercher

Réaction – Notre philosophie & nos valeurs

Suite à un article paru dans le quotidien ArcInfo du lundi 22 octobre dernier sur notre expédition, nous avons reçu plusieurs accusations, à tort, de profanation de lieu sacré, certaines allant même jusqu’à nous accuser publiquement et sans fondement de corruption.


Nous prenons ces attaques très au sérieux et nous nous voyons dans l’obligation de clarifier et de démentir publiquement ces accusations portant atteintes au projet et à nos valeurs, mais aussi aux personnes qui nous ont soutenus et qui nous ont fait confiance durant cette année de préparation.


Au préalable, il est important de préciser que le but premier de ce projet d’expédition n’est pas récréatif mais bel et bien d’étudier, à notre échelle et sous un angle nouveau, l’impact de la haute altitude sur la plongée sous-marine. Un aspect très peu documenté de cette pratique. L’Himalaya est une des deux seules chaînes montagneuse au monde (avec la cordillère des Andes) à nous offrir des lacs de si haute altitude.


L’équipe d’expédition a une relation particulière avec ces montagnes et notamment avec le Népal. Certains d’entre nous y voyagent depuis plus de trente ans. Un amour inconditionnel pour cette région du monde qui nous a fait entreprendre ce projet dans le plus grand respect des cultures et des coutumes locales ainsi que de l’environnement dans lequel nous évoluerions. Porter atteinte aux traditions et croyances n’était donc pas une option et nous y avons mis énormément d’importance et d’énergie.


Nous avons débuté, courant 2018, une étroite collaboration avec une équipe népalaise et pris contact avec les habitants du village pour organiser, en amont, une cérémonie avec un moine. Nous ne sommes pas arrivés aux abords du lac, chargé de notre matériel, sans l’accord préalable des villageois et d’une autorité religieuse.

Par ailleurs, l’aspect très sacré du lac a évolué ces dernières décennies avec à l’arrivée des nouvelles générations et l’ouverture de ces régions, jusqu’ici très reculées. C’est entre autres la raison pour laquelle nous avons obtenue l’autorisation et la bénédiction d’y plonger, encore une fois, dans le plus grand respect.


L’accueil des habitants a dépassé nos espérances et a donné lieu à de magnifiques échanges. Nous avons pris beaucoup de plaisir à leur expliquer ce que nous faisions et à leur faire découvrir la face cachée du lac à côté duquel ils vivent depuis toujours. Tout comme eux auront partagé avec nous un moment de leur quotidien, leurs sourires et leur vision du monde dont nous aurions visiblement tous beaucoup à apprendre.