© 2019 PANGONG PROJECT

Rechercher

Récit – Les marches d’approche

Ringmo se situe sur la pointe sud du lac Phoksundo. Un petit village fait de monastères et de bâtisses construites en pierres et en terre, coupé du monde.

Nous y avons installé notre campement durant plusieurs jours avant de déménager plus au nord. Une base qui nous a permis de rayonner et d’évoluer le long des falaises bordant le lac pour nous rendre sur les sites de plongée.


Nous choisissions ces derniers en fonction de leur accès, du temps de marche d’approche, et des obstacles qui nous en séparaient. Plusieurs heures de marche pour certains, quant à la partie nord, elle nécessitait un passage de col à 4000 mètres d’altitude et plus d’une demi-journée d’effort. Des paramètres importants à prendre en compte lors de nos planifications. Ces décisions se prenaient souvent le soir d’avant autour du thé, devant la carte, en commun accord avec les sherpas qui nous étaient d’une aide indispensable pour le transport du matériel sur site.


Les montagnes environnantes se jettent à pic dans le lac et les falaises continuent verticalement vers les profondeurs. Plonger le long des parois nous permettait de rapidement rejoindre notre profondeur d’évolution et d’effectuer ainsi des profils intéressants pour nos mesures physiologiques. Elles nous offraient également des plongées d’exception, totalement suspendus dans le vide, en parfait apesanteur.

Une beauté accessible seulement après de longs et durs crapahutages dans les pierriers, matériel sur le dos !


Crédits photos: Antoine Janssens